Catabolisme et anabolisme musculaire


Comprendre le catabolisme et l’anabolisme en musculation

Lors de notre entraînement, certaines de nos fibres musculaires sont dégradées et l’exercice stimule la sécrétion de cortisol. On parle alors de catabolisme lié à l’entrainement.
Suite à cela un phénomène de surcompensation a lieu, l’anabolisme, ce phénomène va permettre (si les « matériaux » nécessaires sont disponibles) la construction musculaire.

Pour gagner du muscle il faut donc limiter le catabolisme (destruction) et favoriser l’anabolisme (construction).

Comment limiter le catabolisme et améliorer l’anabolisme ?

Pour limiter le catabolisme musculaire vous pouvez, si votre dernier repas est éloigné de votre entrainement prendre une dose (jusqu’à 30 grammes) de whey avant votre training.

Pendant votre séance de musculation la consommation d’un glucide à index glycémique élevé, comme par exemple la maltodextrine, ainsi que de BCAA permettront de limiter le catabolisme.

La prise d’oméga 3 permettra de réduire les dégâts causés par les cytokines en diminuant leur sécrétion.

Pour favoriser davantage l’anabolisme, vous pouvez prendre une dose de whey juste après votre entrainement suivi d’un repas dans l’heure qui suit.

Donner mon avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*